Matière molle 

 

Les gels

Lorsque les interactions entre les particules d’un milieu sont faibles et réversibles, comme dans une boue d’argile, des propriétés mécaniques subtiles apparaissent. Les gels présentent ainsi la particularité de ne s’écouler qu’au-delà d’une certaine contrainte : on parle de seuil d’écoulement.

 

En outre, contrairement aux liquides usuels, tels que l’eau ou l’huile, ils n’adoptent pas forcément une surface libre horizontale et ne coulent qu’à partir d’une inclinaison donnée du récipient dans lequel ils se trouvent. Cela s’explique par le fait qu’ils opposent une certaine résistance au cisaillement (on décrit souvent l’écoulement d’un liquide comme un cisaillement de « couches » superposées).

 

Manips' associées au thème "Solide ou liquide" :