Matière en fibres

Hydrophile ou hydrophobe ?

Les fibres naturelles, comme le coton ou la laine, repoussent l’eau et ont tendance à s’agglomérer entre elles. Cela peut être dû à la présence de cires, qui sont des composés gras entourant les fibres de cellulose. 

 

Lorsque l'on construit avec des fibres naturelles, il faut prendre en compte cette capacité des fibres à repousser ou attirer l'eau. Il existe des traitements chimiques qui transforment les fibres hyrdophobes en fibres hydrophiles. Dans le cas du coton par exemple, le débousillage consiste à plonger le coton brut dans un bain alcalin porté à ébullition ou en autoclave sous pression afin de le débarrasser des cires et des impuretés naturelles et le rendre hydrophile.


Manips' associées au thème "Hydrophile ou hydrophobe"